Prestation de conseil

Suite à la loi de mai 2013 réformant la biologie médicale, le biologiste médical a pour obligation d’offrir une prestation de conseil.

Le biologiste doit apporter un conseil aux prescripteurs en matière de choix et de fréquence d’analyses, ainsi qu’en matière d’interprétation des résultats.

Dans ce cadre, il peut être amené́ à modifier ou compléter une prescription médicale aux regards :

  • des premiers résultats disponibles pour le patient
  • des recommandations des autorités compétentes (HAS : Haute Autorité́ de Santé)…

Ces modifications se font, sauf urgence ou indisponibilité́ du prescripteur, après accord de celui-ci.